Zemmour : « Les jeunes Français vont-ils accepter de vivre en minorité sur la terre de leurs ancêtres  ? »

« Tous nos problèmes aggravés par l’immigration sont aggravés par l’islam », a estimé samedi le polémiste Eric Zemmour dans un discours très violent contre les immigrés « colonisateurs » et « l’islamisation de la rue », épousant la thèse complotiste et controversée du « grand remplacement » des populations.

« En France, comme dans toute l’Europe, tous nos problèmes sont aggravés par l’immigration, école, logement, chômage, déficits sociaux, ordre public, prisons […] et tous nos problèmes aggravés par l’immigration sont aggravés par l’islam. C’est la double peine », a soutenu l’essayiste, qui introduisait une réunion organisée à Paris par les proches de l’ancienne députée Marion Maréchal.


L’État français est devenu selon Eric Zemmour « l’arme de destruction de la nation et de l’asservissement de son peuple, du remplacement de son peuple par un autre peuple, une autre civilisation ».

« Entre vivre (et vivre) ensemble, il faut choisir », a-t-il affirmé, citant l’écrivain Renaud Camus, théoricien du « grand remplacement » de la population blanche et chrétienne par une population immigrée musulmane. « La question qui se pose à nous est la suivante : les jeunes Français vont-ils accepter de vivre en minorité sur la terre de leurs ancêtres ? », a-t-il affirmé.


https://twitter.com/MagLincorrect/status/1177929326009954305

Le polémiste a fustigé l’« idéologie diversitaire » et la « guerre d’extermination » de « l’homme blanc hétérosexuel », ironisant au passage sur les tenues de la porte-parole du gouvernement : « Comment ne pas être ébloui par les tenues de notre ministre préférée, Sibeth Ndiaye, sommet de la distinction française ».


 

Laisser un commentaire