Si les Français sont cohérents, Macron est destitué cette année




Les Identitaires viennent de lister 6 raisons d’espérer un basculement politique en matière d’immigration, islamisation. Encore faut-il que les sondés aillent jusqu’au bout de leurs réponses. Les Gilets jaunes – nous – montrent l’exemple et ne faibliront pas en 2019, c’est-à-dire maintenant. Témoins leurs réveillons de Noël et du Jour de l’An sur les ronds-points et les soutiens qu’ils ont reçus dans plusieurs endroits. Soutiens alimentaires et pécuniaires de vraie solidarité que même la presse quotidienne régionale a évoqués.

– 94 % des Français soutiennent la déchéance de nationalité des terroristes binationaux (Elabe, 18 novembre 2015)

– Huit Français sur dix considèrent que leur pays ne doit pas accueillir d’étrangers supplémentaires. (IFOP,1er décembre 2018)

– Près de trois quarts des Français trouvent que l’immigration coûte plus à la France qu’elle ne lui rapporte. (IFOP, 1er décembre 2018)

– 83 % des Français sont favorables à « l’expulsion des étrangers fichés S ». (Odoxa, 29 mars 2018)

– 88 % des Français sont favorables à l’interdiction du salafisme. (Odoxa, 29 mars 2018)

– 74 % des Français jugent que l’islam « cherche à imposer son mode de fonctionnement aux autres ». (Ipsos, 3 juillet 2017)

« L’établissement d’un Référendum d’Initiative Populaire permettrait aux Français de s’exprimer sur ces sujets. Quand on sait qu’une écrasante majorité de Français (84 %) estiment qu’il n’est pas possible d’en discuter sereinement (IFOP, 1er décembre 2018), cette revendication n’est pas innocente. Il faut sans doute considérer l’insistance des Gilets jaunes au sujet du RIC comme un moyen de contrer l’unanimité gouvernementale et médiatique dans ces débats ainsi que de nombreux autres »

Laisser un commentaire