Pour Emmanuel Macron, il y a des « problèmes profonds » en France « liés à l’injustice »

Après un 37e samedi de mobilisation des Gilets jaunes, le président Emmanuel Macron a déclaré que que la «crise» n’était «pas du tout» terminée. Depuis Bormes-les-Mimosas (Var), il a constaté des «problèmes profondes» «liés à l’injustice, aux difficultés économiques»

«Je ne pense pas que ce soit une crise. Il y a des problèmes profonds dans notre pays qui sont liés à l’injustice, aux difficultés économiques qu’on connaît depuis très longtemps, aux défis qu’on a devant nous, liés au vieillissement, au numérique, à l’écologie… Je pense que ceci crée des peurs. Notre défi c’est d’y répondre. Et je ne crois pas du tout que ce qui a créé une colère sincère d’une partie de la population soit derrière nous», a-t-il déclaré, avant d’assurer continuer être «à la tâche» «avec beaucoup de détermination et d’humilité»: «Il faut redonner du sens à l’action. Il ne faut non pas chercher à éteindre les peurs mais redonner une perspective, un cap de ce qui est vivre ensemble entre Français de manière apaisée.»

www.tvlibertes.com




 

Laisser un commentaire