Macron serait inquiet de la montée de la xénophobie dans la France des « gilets jaunes »

Voilà la France relancée dans un cycle de débats sur la question de l’immigration. Cette fois, c’est Emmanuel Macron qui a ouvert la séquence. Inquiet de la montée de la xénophobie dans la France des « gilets jaunes », il a annoncé aux parlementaires LREM qu’il leur faudrait désormais « regarder la question en face ».

Certains apprécient qu’il mette des mots sur ce que ressentent les électeurs, et observent que les entrées sur le territoire sont bien reparties à la hausse dans la période récente. D’autres, au contraire, regrettent que le débat sur l’immigration soit déjà jalonné de trop d’erreurs de perspective.

www.nouvelobs.com

Laisser un commentaire