Macron a menti les impôts des ménages ont augmenté de 4,5 milliards d’euros en 2018




« Les promesses ne valent que pour ceux qui y croient », ce proverbe doit être le moteur de la vie d’Emmanuel Macron. Ce dernier passe son temps à promettre puis à avouer penaud qu’en fin de compte, ces obligations ne seront pas tenues.

Il y a de cela quelques semaines notre vile président Macron jurait la main sur le cœur qu’aucun impôt n’augmenterait pour 2018. Bien entendu il ne fallait y voir qu’une déclaration d’un homme politique cherchant à imposer sa démagogie et ne sachant quoi dire afin de grappiller quelques points de popularités en plus. C’était une manœuvre éhontée, nous nous en doutions à l’époque, nous en sommes persuadés aujourd’hui.

Pour 2018, il faut trouver de l’argent frais que nous gouvernants dépensent à foison afin de satisfaire un électorat qui en demande toujours plus, tout en faisant toujours moins. La solution était toute trouvée, les retraités ne sont pas tout à mort socialement, prenons leurs les deniers qui leurs restes.

Nous apprenons ainsi du quotidien économique l’Opinion « Les impôts payés globalement par les Français vont bel et bien augmenter sur l’ensemble de 2018.

l’augmentation de la GSG et de la fiscalité sur le tabac et l’énergie. Côté baisses: allègement des cotisations sociales des salariés, baisse de l’ISF et instauration du prélèvement forfaiture unique sur les revenus de l’épargne, la baisse de la taxe d’habitation et la généralisation du crédit d’impôt pour l’emploi à domicile. La différence entre les deux représente 4,5 milliards d’impôts supplémentaires sur l’année pour l’ensemble des ménages. »

Une façon de dire aux contribuables Français qu’on les prend pour des imbéciles, mais ceux-ci ne sont pas dupes. Ils sauront le moment venu renvoyer l’ascenseur.

Laisser un commentaire