L’armée française a abattu le chef algérien d’Al-Qaïda au Maghreb




Nettoyage. C’est un pilier du djihadisme au Sahel que la force française Barkhane a fait tomber. Djamel Okacha dit Yahia Abou al-Hamman, un Algérien, chef du groupe terroriste Al-Qaïda au Maghreb islamique, a été tué, avec dix autres islamistes, près de la ville malienne de Tombouctou. La France le traquait depuis des années.

Laisser un commentaire