Islamisation, terrorisme : les responsables sont à l’Élysée !

Ça n’a pas bougé après les attentats de Merah (tuerie d’enfants dans une école juive et assassinats de militaires français.)

Ça n’a pas bougé après les attentats de janvier 2015 (tuerie de Charlie Hebdo et de la supérette casher)

Ça n’a pas bougé après les attentats de novembre 2015 (Bataclan, Stade de France… 130 morts.)

Ça n’a pas bougé après l’attentat de Magnanville (un couple de policiers massacré à son domicile)

Ça n’a pas bougé après l’attentat de Nice (14 juillet 2016. 86 morts.)

Ça n’a pas bougé après l’attentat de l’église de Saint-Étienne-du-Rouvray (un prêtre égorgé en plein office religieux.)

Ça n’a pas bougé après l’attentat du marché de Noël à Strasbourg de décembre 2018 (5 morts).

La liste est trop longue pour être détaillée en totalité et elle s’allonge mois après mois, écrite avec le sang de nos compatriotes massacrés au nom d’une idéologie génocidaire qui touche pour la première fois de notre histoire l’ensemble de notre population.

La liste est longue mais elle laisse de côté tous les attentats individuels commis presque chaque jour par des « désignés fous » qui ne sont en réalité que musulmans mettant en action les préceptes des sourates 4, 5, 8, 9 ou 12 de « leur torchon sacré »…




La liste est longue, mais elle ne prend pas en compte toutes les agressions non létales, toutes les exigences sociétales, toutes les injures écrites et orales perpétrées par tous ceux qui, chez nous, se réclament de l’islam introduit en France par des flux migratoires massifs ouverts par les Giscard, Mitterrand, Chirac, Sarkozy, Hollande, Macron, et que symbolise l’imam salafiste de la mosquée de Gonesse, celle que fréquentait assidûment l’assassin de la préfecture de police de Paris, bien connu des services de police depuis des mois et même signalé !!!…

La liste est longue, même si elle omet volontairement les méfaits, exactions, actes de délinquance de toutes sortes, commis allègrement chaque jour dans les 1 500 zones de non-droit recensées en France par le gouvernement lui-même, où résident très majoritairement ces populations issues de l’immigration subie depuis 40 ans, taraudées par l’idéologie mortifère, sexiste, ségrégationniste de l’islam… et gavées d’assistanat social.

La liste est longue, même si elle ne recense pas ce qu’un rapport parlementaire (1) vient de mettre en lumière tout récemment : la radicalisation islamique de masses d’individus dans les services publics (la RATP est bien en pointe là-dessus, nous le savons bien à RL !) , dans les petits clubs sportifs des banlieues, dans les prisons (où pullulent majoritairement des musulmans)… ou dans les services de sécurité comme vient de le montrer l’attentat islamique de Paris (Tiens, les « musulmans dits abusivement modérés » n’ont pas encore condamné ces meurtres…)

Ça ne bougera pas.

Écoutez bien le discours officiel : le « thon bariolé » qui sert de porte-parole au gouvernement s’est répandu en paroles lénifiantes pour nous imposer une version officielle de ce crime atroce, effaçant son aspect politico-religieux … « Ce n’est pas parce qu’on est musulman qu’on est un terroriste »… mais tous les terroristes qui ont agi dans notre pays depuis des années sont des musulmans… et le converti de Gonesse aussi ! Pas de chance, la bégueule !

C’est vrai que le joueur de poker, également danseur de slow langoureux, qui sert de ministre de l’Intérieur après avoir appris sa fonction dans les tripots de Manosque avec ses amis « zampaphiles », lui avait ouvert la voie en affirmant… « enfin, quoi, rien ne dit que c’est un terroriste, ce n’est pas écrit sur son front ! » Bouffon, va !

Et que dire des discours pontifiants et complices des assassins islamiques de la valetaille journaleuse, dont la souplesse d’échine n’a d’égale que la faculté à lécher le fondement (au propre comme au figuré) des maîtres macroniens et financiers dominants, et dont la faculté à vilipender Zemmour et à détruire la liberté d’expression est portée au maximum de l’efficacité tandis que leur propension à l’immigration destructrice et à l’islamophilie mortifère est leur pain bénit quotidien !




Il ne faut pas s’y tromper : l’islam est incompatible avec les valeurs laïques et démocratiques de notre République.

En islam, il n’y a pas de liberté de conscience, l’apostasie est interdite, la liberté de dire et de penser est bannie, le libre arbitre de chacun est effacé au profit de la « parole divine » qui prétend tout régenter, l’égalité de l’homme et de la femme est ignorée, la seule loi dominante est celle « du prophète déclaré » et les lois démocratiques sont écartées, les autres fois et la non-croyance comme l’athéisme sont combattus férocement.

Toute l’histoire de l’islam n’est que guerres, agressions, destructions, soumissions violentes des individus, et ce, dès l’hégire… Tout n’est que conquête guerrière et écrasement génocidaire des populations autochtones, comme en Hindi Kouch, par exemple ! (2)

Aujourd’hui, dans les 57 pays musulmans qui ont la « charia » comme loi essentielle, chacun peut voir comment sont traitées des populations qui ne connaissent même pas le sens du mot « citoyen »…

Et ceux qui entrent chez nous, en masse, chaque jour, par la grâce de Macron et de son gouvernement, sont porteurs de ces déviances obsolètes qui nous projettent dix siècles en arrière et nous inoculent la métastase islamique.

Ça ne bougera pas avec l’immigrationniste et islamophile Macron, avec ses soutiens précieux que sont Mélenchon et sa clique, les reliquats de la « gauche socialo-coco-cégétiste et écolo, le Larcher comme le Juppé ou le Sarkozy, la Pécresse ou le Bertrand…

Vous êtes, Français, si l’on en croit les enquêtes d’opinion, près de 70 % à refuser l’immigration de masse et à réfuter les « valeurs islamiques »… à demander un « pouvoir fort » capable de régler les problèmes de l’insécurité, du terrorisme islamique et les dérives laxistes qui pourrissent notre vie…

Qu’attendez-vous pour le montrer dans les urnes ?

Jean des Entamures – www.ripostelaique.com

1 – https://www.francetvinfo.fr/france/ratp-clubs-sportifs-prisons-un-rapport-parlementaire-pointe-alerte-sur-la-radicalisation-dans-les-services-publics_3507345.html

2 –https://fr.wikipedia.org/wiki/Conqu%C3%AAtes_musulmanes_des_Indes

Laisser un commentaire