Hommage à nos héros : Macron, quand cela vient de vous, cela sonne faux !

Vous avez ce matin rendu hommage à nos deux soldats morts en héros face à l’ignominieuse violence djihadiste.

Vous aviez précédemment, ce qui est une honte, été accueillir les deux olibrius qui en parfaite méconnaissance de l’Afrique (où je suis née et ai vécu 20 ans) et mépris des recommandations du Ministère, ont été jouer aux Rambo dans une région instable au prix de trois vies humaines innocentes.

Savez-vous qu’en Afrique, un gars qui est simple chauffeur dans une société de safaris peut faire vivre tout un village avec son seul salaire ?

Pourtant, allant accueillir ces zozos dont le seul mérite est de valoriser leur appartenance à la ligue LGBT, vous n’avez pas un seul instant pensé à cet autochtone assassiné pour le simple plaisir inconséquent de deux touristes en goguette.

Je vous conseille à ce sujet de lire l’article de Nathalie Guibert sur le Monde.

https://www.lemonde.fr/international/article/2019/05/13/face-aux-armees-le-general-macron-a-encore-du-mal-a-se-faire-comprendre_5461251_3210.html

Vous aurez ainsi idée de ce que la Grande muette pense de vous.

Pour ce qui vous concerne, vous entendre dire qu’une mort donnée n’est pas une mort perdue… que vous dire ? En restant calme ?

Dans la bouche d’un type

– qui n’a jamais fait son service militaire,

– qui se cachait au sommet d’un immeuble pour fuir les journalistes du Monde venus lui demander comptes de son comportement de banquier douteux,

https://www.les-crises.fr/comment-macron-ma-seduit-puis-trahi-par-adrien-de-tricornot/

– qui fuyait encore récemment les GJ (dont je n’approuve pas du tout les exactions envers les Français de tous bords qui auraient pu continuer de les soutenir) à Clermont-Ferrand et ailleurs

https://www.google.fr/search?biw=1248&bih=719&ei=k5zaXJH_C46bjLsPtaS-yAM&q=macron++hu%C3%A9+par+GJ&oq=macron++hu%C3%A9+par+GJ&gs_l=psy-ab.12…9913.11781..13115…0.0..0.174.440.4j1……0….1..gws-wiz.G40hgv4Uq3

– et qui avait fait poster un hélico pour exfiltration un WE de manif particulièrement dangereux pour sa petite personne,

https://www.ledauphine.com/france-monde/2018/12/13/gilets-jaunes-samedi-8-decembre-un-helicoptere-etait-pret-a-exfiltrer-macron-de-l-elysee

– après avoir fait vérifier l’état de son bunker à l’Élysée…

Ces belles leçons de courage littéraires laissent un goût amer…

Je vous souhaite de tout cœur de vous trouver enfin, en tant qu’humain et non plus littérateur de sous-préfecture.

Et de découvrir le sens profond du mot courage.

Perdre la vie ce n’est pas rien.

Seriez-vous prêt à perdre la vôtre ?

J’ai quelques doutes, permettez-moi, au vu de votre histoire.

Salutation de patriote gaulliste, éprise de courage (vrai) et de sincérité, mot qui ne fait pas partie de votre vocabulaire.

Viviane Lamarlère

Laisser un commentaire