Européennes : Macron reprend tout le programme d’avant les Gilets jaunes !

Ce que Macron appelle « Renaissance », c’est la reprise de sa politique dévastatrice après la parenthèse de six mois imposée par les Gilets jaunes.
Toujours plus de mondialisme, toujours plus d’Europe, toujours plus d’immigration et d’islamisation de la société, le tout à la sauce écologique tous azimuts.

En deux mois, le programme européen de Macron, qui semblait tenir compte des angoisses des Français menacés dans leur identité, a fait un virage à 180°.

Plus question de toucher à l’espace Schengen et à ses frontières passoires. Plus question de gérer les flux migratoires. Plus question de protéger le peuple français attaché à sa culture et son identité.

Pour ratisser à gauche, il verdit son programme. « Faire de l’Europe une puissance verte », avec 1 000 milliards réservés à la transition écologique.

On le voit, la souveraineté nationale est le dernier souci de Macron, qui n’a jamais aimé la France.

Macron n’a qu’un seul objectif : combattre les nationalistes et les souverainistes qui menacent son grand projet mondial de destruction de la nation.

Non seulement il n’a pas écouté les Gilets jaunes, qui chantaient la Marseillaise et agitaient le drapeau français pour dire « stop » à l’Europe immigrationniste qui nous appauvrit, mais il donne raison à la gauche qui veut toujours plus d’immigration.

Pas un mot sur l’islamisation et l’explosion du salafisme.

Pas un mot sur l’insécurité que vivent les Français avec plus de 1 000 agressions gratuites par jour.

Pas un mot sur l’euro qui a ruiné les Français, selon une étude allemande.

On le voit, le quotidien des Français, pouvoir d’achat, insécurité, crise identitaire, tout cela, Macron s’en fout et contrefout.

Il a enterré la crise des Gilets jaunes pour poursuivre sa funeste entreprise de démolition de la nation.

Il est donc impératif de mettre fin à ses délires et de battre LREM le 26 mai, en portant au parlement de Strasbourg un groupe puissant de députés européens nationalistes et souverainistes, qui protègent les peuples au lieu de les asservir.

Si vous refusez la destruction de la France, ne votez pas LREM.

Jacques Guillemain

Laisser un commentaire