Depuis 2012, 263 personnes sont mortes dans des attentats islamistes en France

Des tueries commises par Mohammed Merah en 2012 à l’attaque de la préfecture de police de Paris la semaine dernière, 18 attaques islamistes mortelles ont eu lieu dans l’Hexagone. Il faut ajouter à ce bilan des centaines de blessés.

C’est une liste longue et macabre. Depuis qu’en avril 2012, Mohammed Merah a semé la mort à Toulouse et à Montauban, 263 personnes ont été tuées lors de 18 attaques islamistes.


Impossible, bien sûr, de ne pas se souvenir des attaques les plus meurtrières (Charlie Hebdo, le «13 novembre» ou Nice) ou des plus marquantes (l’égorgement du père Hamel ou l’assassinat de deux policiers à Magnanville). Mais difficile de se souvenir spontanément du nombre, du lieu, de la récurrence ou de la gravité des attaques.

En voici une liste non exhaustive, dans la mesure où elle ne retient que ceux dont l’issue a été mortelle. Sur les 263 victimes, 217 ont été tuées lors des deux plus sanglants attentats – celui du 13 novembre 2015 à Paris et celui du 14 juillet 2016 à Nice.

 

www.lefigaro.fr

Laisser un commentaire