Blanquer réclame 50 000 enfants d’immigrés par an pour remplacer les Français !

Blanquer poursuit son discret travail de sape de la France pour mieux l’offrir sur un plateau à Macron.

Tantôt il fait semblant de s’opposer aux écoles salafistes…

Tantôt, avec son air niais et bonasse de coincé du derrière, il jette une petite phrase censée faire son effet.

Macron est tellement déconsidéré qu’il charge chaque ministre de faire la promo de ses idées (les idées de Macron), voire même les siennes (du ministre), ça ne mange pas de pain, ça occupe les médias et les Français ont l’impression que le gouvernement bosse… Et ils ne voient pas nécessairement les mensonges et manipulations.

La phrase choc de Blanquer ci-dessous fait son effet, forcément : Jean-Michel Blanquer : « Il manque entre 40 000 et 50 000 enfants par an pour assurer le renouvellement de la population »

Autrement dit, il y a le feu au lac, il faut agir d’urgence…




e enfant, pas d’aide à l’achat d’une nouvelle voiture pour les parents d’au moins 4 enfants, pas de possibilité restaurée pour les mères de 3 enfants dans la fonction publique – et ailleurs – de pouvoir partir en retraite avec seulement 15 ans de service, pas d’augmentation substantielle des allocations familiales pour les parents qui travaillent tous les deux, pas de création de places de crèche en nombre… RIEN. Et l’autre qui affirme sans rire « ce qui se passe est très grave »… Tout cela s’entend, pour moi, naturellement, dans le cadre d’une politique de préférence nationale, réservant les bienfaits de la politique nataliste aux Français, puisque Blanquer est suffisamment vague pour que l’on imagine qu’il aimerait faire naître plus de petits Français. Je sais que ce n’est pas dans l’air du temps, que ce n’est pas permis par l’UE, que Macron préfèrerait mourir que de signer une telle chose. Mais c’est juste pour pointer du doigt les manigances, les mensonges, les lâchetés… de Blanquer et Macron.

Le titre choc sur le prétendu manque de 40 à 50 000 enfants par an n’est donc fait, bien entendu… que pour justifier une immigration étrangère. Soit des clandestins masculins qui vont engrosser nos filles, soit pléthore de jeunes étrangers grâce au regroupement familial, à la polygamie aussi, allez savoir !
En tout cas, il n’est nullement question de politique nataliste, au contraire.

Et Blanquer, avec sa tête d’ahuri, de s’enfoncer.
Il manquerait des enfants surtout dans les zones rurales… Il manque surtout des immigrés prolifiques dans les zones rurales ! Le test de la drépanocytose est très clair :

(N.B. : il est interdit dorénavant de cibler les populations susceptibles d’être porteuses, histoire de ne pas discriminer, mais surtout histoire de rendre impossible le décompte des enfants naissant de la population immigrée).

Or, que propose Blanquer pour remédier à une démographie prétendument insuffisante ? Exactement le contraire de ce que fait Macron, de ce qu’a fait Hollande… de ce qui tue les Français et les dissuade de faire des enfants.
Chômage, fermeture des entreprises, des commerces, des écoles, des hôpitaux soi-disant pas rentables… Montée de l’insécurité, de l’immigration.
Ils sont censés vivre de quoi, les jeunes couples, une fois que Blanquer-Macron leur aura rendu l’accès au Haut débit d’internet ? Et encore, ça c’est sur le papier, ce sont de simples états d’âme d’un ministre, ce ne sont ni des projets ni des engagements, et Macron n’en a pas soufflé mot.




Blanquer se moque de nous. Il est évident qu’il s’agit en fait de pousser les immigrés, si féconds, à aller peupler nos villages encore trop blancs, trop identitaires, et, pour cela il faut leur promettre monts et merveilles. Et, surtout, il s’agit d’importer encore plus d’immigrés, de nouveaux immigrés, pour repeupler la France !
C’est sans doute pour cela que Macron dépense un argent fou pour importer, installer, conserver… les mineurs isolés, futurs pères (mon Dieu !) des futurs petits Français.
Officiellement, en 2017, il y avait 21 000 mineurs isolés étrangers… Officiellement ! Mais personne n’est capable de dire combien il y en a en fait.

Chacun d’eux coûtant 50 000 euros par an, ça en ferait une sacrée politique nataliste, ça en ferait des sacrés cadeaux faits aux familles qui font des enfants… Si Macron voulait. Mais Macron ne veut pas… Pas fou. Si les Français se mettaient à faire des enfants, il n’y aurait plus d’excuse pour faire entrer les autres… et tout le projet macronien et européen de Grand Remplacement s’effondrerait.

Et que les jeunes Français d’origine qui ont encore une idée de la France, de la sécurité, de la culture… se sauvent à qui mieux mieux et aillent engendrer des descendants de Français ailleurs n’empêche pas Blanquer – ni Macron – de dormir, évidemment.

Exclusif. Jean-Michel Blanquer : son programme pour relancer le quinquennat de Macron

Politique familiale, lutte contre le communautarisme, récompense du mérite… Comment le ministre de l’Éducation nationale voit la France. (…)

Laisser un commentaire