Attaque de Strasbourg: Cherif Chekatt aurait affirmé vouloir « venger ses frères morts en Syrie »




Deux jours après l’attaque de Strasbourg, le profil et la chronologie de la fuite du principal suspect, Cherif Chekatt, s’affinent au fil des heures. S’il est établi que ce dernier a quitté les lieux en taxi, BFMTV a obtenu la confirmation que l’assaillant s’est confié au chauffeur.

Après avoir admis les faits, il lui aurait confié avoir agi car il voulait « venger ses frères morts en Syrie. »

Ce jeudi, le jeune homme de 29 ans restait introuvable et un appel à témoins a été lancé mercredi soir par la Police nationale à la demande du procureur.

« Individu dangereux, surtout n’intervenez pas vous-même », met en garde la Police nationale sur Twitter, décrivant un individu de 1,80 m, de « corpulence normale » et appelant toute personne en possession « d’informations permettant de le localiser » à composer le 197.

Au total, 720 policiers, gendarmes et militaires sont mobilisés pour tenter de le retrouver.

Laisser un commentaire